2

La situation en Ukraine et ses conséquences sur votre facture de gaz 

Vous connaissez déjà notre espace client en ligne ?

Gérer rapidement et facilement toutes vos questions énergétiques en ligne. Nous vous aiderons dans les plus brefs délais.

Aller vers My Eneco

La situation en Ukraine aura-t-elle des conséquences pour ma facture de gaz ?

La crise du gaz frappe l'Europe. L'attaque de la Russie contre l'Ukraine fait grimper le prix du gaz à son niveau le plus élevé de cette année. La mobilisation russe intervient à un moment où les approvisionnements énergétiques européens sont vulnérables : les stocks de gaz n'ont jamais été aussi bas aussi tôt dans l'année. 

La Russie est un important fournisseur de gaz et la crainte est que le pays ferme le robinet de gaz à cause de la guerre en Ukraine. L'attaque russe contre l'Ukraine exerce donc un impact majeur sur le prix du gaz. Les prix explosent un peu plus chaque jour dans les bourses du gaz.

À la fin de l'année dernière, le prix du gaz avait déjà atteint un niveau record en raison de la forte demande de l'industrie, qui se remet de la crise du corona, et des faibles réserves. La Russie a respecté les contrats à long terme, mais selon les experts, elle ne serait pas disposée à fournir du gaz supplémentaire à court terme.

Le marché néerlandais du gaz TTF (Title Transfer Facility) est le plus grand marché du gaz en Europe et le marché de référence pour les prix du gaz en Belgique. Les prix du gaz naturel sont fixés en fonction de l'offre et de la demande. Ils sont influencés par divers facteurs et évoluent tout au long de la journée. À la fin de chaque jour, les principaux acteurs du marché se partagent - anonymement - les prix du marché. Ceux-ci sont collectés et généralement redistribués via les fournisseurs. Nous appelons ces chiffres les tarifs sur le marché à terme (marché TTF) : les prix de gros qui seront utilisés pour les contrats futurs. Cela peut être la semaine suivante, le mois suivant, le trimestre suivant ou l'année calendrier suivante. 

Bien entendu, les fluctuations directes du marché n'affectent pas immédiatement les prix du gaz de votre contrat. Si vous avez un prix fixe, une garantie de prix s'applique. Si vous avez un contrat variable, vos prix ne sont révisés que tous les trois mois. 

Recevrons-nous encore du gaz ?  

La Belgique elle-même ne dépend des approvisionnements de la Russie que pour 2,1% de son gaz. Le gaz naturel que nous consommons en Belgique provient principalement des Pays-Bas, de la Norvège, du Royaume-Uni, du Qatar et des États-Unis. Le gaz est acheminé par des gazoducs souterrains et sous-marins mais aussi par des gaziers, qui livrent le gaz sous forme liquide au terminal de Zeebrugge. Le terminal GNL de Zeebrugge est l'un des sites les plus grands et les plus importants pour l'approvisionnement en gaz naturel en Europe. Pour l'instant, aucun problème d'approvisionnement en gaz n'a été signalé. Le gestionnaire du système, Fluxys Belgium, indique que « tout fonctionne normalement ». On ne signale pas de problème non plus dans les pays voisins. Bien entendu, nous surveillons la situation en permanence.

La Belgique ne dépend que pour 2,1 % de la Russie. Pourquoi la guerre aura-t-elle des conséquences sur nos prix ?

Le marché néerlandais du gaz TTF (Title Transfer Facility) est le plus grand marché du gaz en Europe et le marché de référence pour les prix du gaz en Belgique. Les prix du gaz naturel sont fixés en fonction de l'offre et de la demande. Ils sont influencés par divers facteurs et évoluent tout au long de la journée. À la fin de chaque jour, les principaux acteurs du marché se partagent - anonymement - les prix du marché. Ceux-ci sont collectés et généralement redistribués via les fournisseurs. Nous appelons ces chiffres les tarifs sur le marché à terme (marché TTF) : les prix de gros qui seront utilisés pour les contrats futurs. Chez Eneco Belgium, nous achetons localement notre gaz à haut pouvoir calorifique à Zeebrugge via le Zeebrugge Trading Point (ZTP).

Comment puis-je réduire ma facture de gaz ?

La première étape pour économiser sur votre facture d'énergie est de bien connaître votre consommation d'énergie mensuelle. Assurez-vous d'avoir une vue d'ensemble pour l'année entière, car la consommation de gaz peut varier considérablement d'un mois à l'autre.

Naturellement, vous utiliserez moins de gaz lorsque les températures augmenteront dans les mois à venir. Cependant, vous pouvez également apporter des changements structurels pour réduire votre facture d’énergie de manière plus durable. Les investissements dans l'isolation, le chauffage durable et votre propre production via des panneaux solaires réduiront votre facture et s'amortiront d'eux-mêmes.

Est-ce qu’Eneco achète du gaz russe ?

Le groupe Eneco a des contrats en cours avec un certain nombre de filiales de Gazprom en Allemagne et au Royaume-Uni. Il s'agit principalement de l'approvisionnement de clients néerlandais. Les clients belges ne reçoivent pas de gaz dans le cadre de ces contrats. Le Groupe Eneco poursuivra ces contrats en cours, mais ne prendra pas de nouveaux engagements avec les entreprises russes dans ces circonstances. Bien entendu, Eneco respecte également la législation, les règlements et les directives au niveau européen et national. Les éventuelles restrictions commerciales et sanctions européennes contre la Russie seront également observées. Dans le cadre de notre Plan One Planet, nous nous efforçons de supprimer complètement la consommation de gaz d'ici 2035. Nous y parviendrons en développant davantage les énergies renouvelables grâce à des investissements dans l'énergie solaire et éolienne, en poursuivant l'électrification de la mobilité et de la chaleur, et en nous concentrant sur l'efficacité énergétique.